Vous êtes ici

Mutualisation et optimisation des données

L’ouverture des données (Open Data)

 
L'Open Data (littéralement "données ouvertes") vise à rendre accessibles à tous (citoyens, entreprises...) les données brutes publiques - ne relevant ni de la vie privée, ni de la sécurité - produites ou collectées par les organismes publics.
Les données ainsi partagées sont donc librement réutilisables.
Elles sont mises à disposition des citoyens et/ou des entreprises dans une démarche d'ouverture et de transparence de l'information et de l'action publique.

Depuis 2012, la Ville de Marseille publie une centaine de jeux de données issus de ses services sur le portail régional Open Paca. Ces données, ainsi partagées, ont permis le développement de plusieurs applications mobiles.

Le 7 octobre 2016, la promulgation de la loi pour une République numérique est venue renforcer cette démarche en consacrant le principe d'ouverture par défaut des données des administrations publiques.
 


Le partage des solutions (Open Source)

 
La Ville de Marseille est engagée depuis de nombreuses années dans une démarche d’utilisation et de développement du Logiciel LIBRE, dans une logique d’ouverture, d’innovation, de mutualisation et de pérennisation.

 

Le Logiciel LIBRE est un logiciel pouvant être utilisé, adapté, copié et modifié par ses utilisateurs.

Dans ce cadre, le logiciel métier "OPENADS" (Gestion Libre des Autorisations du Droit des Sols) - développé par la Ville de Marseille - a remporté le "Prix des Collectivités et Administrations" lors du congrès de l’ADULLACT (Association des Développeurs et Utilisateurs de Logiciels Libres pour les Administrations et Collectivités Territoriales). Cet outil métier est aujourd’hui mis gracieusement à disposition des collectivités qui souhaitent l’utiliser.


La protection des données personnelles

 
Lors de la mise en oeuvre de ses solutions numériques, la Ville de Marseille veille scrupuleusement à la protection des données personnelles qu'elle collecte et qu'elle traite et garantit le respect des droits des personnes concernées, conformément à la loi Informatique et Libertés.

En effet, la collectivité a pris, très tôt, plusieurs initiatives en ce sens :

  • Sécurisation et fiabilisation des téléprocédures concernant ses agents ou les citoyens
  • Désignation d'un correspondant Ville de Marseille auprès de la CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) dès 2004
  • Mise en application du Référentiel Général de Sécurité (RGS) qui fixe le cadre réglementaire pour la sécurisation des téléprocédures et plus largement des échanges numériques avec les citoyens et les partenaires de la Collectivité.

Le nouveau Règlement européen sur la protection des données (RGPD), en vigueur dès le 25 mai  2018, franchit une étape supplémentaire vers plus de droits pour les citoyens dans la maîtrise de leurs données personnelles (droit d'accès, droit de rectification, droit à l'oubli...) et plus de responsabilisation des organismes (administrations et entreprises) qui collectent, traitent et conservent ces données personnelles.
La Ville de Marseille se met en conformité dès à présent en nommant un Délégué à la Protection des Données (DPO), chargé de contrôler le respect du règlement dans l'ensemble des solutions et traitements mis en oeuvre par la Collectivité.
 

 

Le BIM (Building Information Model)

 
En matière de construction, le BIM permet le recensement et le partage d'informations fiables tout au long de la durée de vie d'un bâtiment ou d'infrastructures (conception mais aussi gestion et exploitation) selon une normalisation des données propres à ce modèle.
Les informations qui y sont partagées sont accessibles à tous les corps de métiers (maîtres d’ouvrage, architectes, ingénieurs et entreprises) qui vont pouvoir ainsi optimiser leurs collaborations ou leurs interventions. Le BIM s’appuie notamment sur les maquettes numériques des bâtiments, basées sur la modélisation 3D.
Cette solution de gestion BIM est utilisée pour concevoir la future école de Ruffi. Ce premier pilote sera suivi de la généralisation de la démarche à d’autres bâtiments.

 

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet