Vous êtes ici

Industrie créative : le Pôle Média de La Belle-de-Mai

Deuxième ville de France pour l’accueil des tournages, Marseille dispose de nombreux atouts pour attirer les professionnels de l’audiovisuel avec notamment 300 jours d’ensoleillement par an et des paysages variés.
La cité phocéenne est également une ville de création et d’innovation technologique en matière d'industrie audiovisuelle, plus particulièrement dans les domaines du cinéma, du numérique et du multimedia.

Le Pôle Média Belle-de-Mai est ainsi l’un des plus grands pôles dédiés à l’audiovisuel et au multimédia.
C’est l'un des navires amiraux de cette filière et de la French Tech Aix-Marseille. Il dispose d’une offre complète :

  • 23 000 m² dédiés aux entreprises
  • une cinquantaine d'entreprises représentant environ 1 000 emplois
  • 1 incubateur numérique national
  • 1 pépinière d'entreprises innovantes
  • 1 réseau euro-méditerranéen dans les domaines culturel et de l'innovation
  • le siège du cluster régional PRIMI (image, multimedia et internet)
  • 5 plateaux de tournage, une scène chorégraphique numérique
  • 1 studio MOCAP / VFX de motion capture et d'effets spéciaux. (voir plus loin)
  • la possibilité de louer temporairement des bureaux pour les productions et les castings
  • des structures d’enseignement universitaire, de recherche et de formation

Doté de ces nouveaux outils technologiques, le territoire marseillais peut désormais proposer une chaîne de production complète, allant de la mise à disposition de lieux de tournage jusqu'à la post-production.

Résolument tourné vers l’innovation, le Pôle Média de la Belle-de-Mai propose, en outre, des solutions d’accompagnement pour les start-up souhaitant s’installer à Marseille à travers sa pépinière d’entreprises "Marseille innovation" et son incubateur dédié aux industries numériques (le seul en France).

Lieu de vie, le Pôle Média peut également accueillir des manifestations professionnelles qui font rayonner l’ensemble de la filière.


L'incubateur numérique national

 
L'Incubateur Belle-de-Mai soutient des entreprises jeunes et innovantes, liées à la recherche publique (laboratoires des établissements publics de recherche et d'enseignement supérieur).
C'est un dispositif national et, à ce titre, il accompagne des projets de créations d'entreprises sur toute la France, à condition qu'ils soient liés au domaine des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) et leurs usages.
Plus de 150 projets ont ainsi été accompagnés et soutenus financièrement.

Le programme d’accompagnement de l’Incubateur Belle-de-Mai se déroule sur une période de 24 mois
et inclut :
  • un accompagnement individuel personnalisé
  • un accompagnement financier sous forme d’avances remboursables
  • des moments d'échanges et de partages avec 3 formats : lunchbox, workshop et afterworks
  • 5 ateliers de perfectionnement et des audits individuels pour permettre aux porteurs de projets de gagner en autonomie
  • un hébergement dans les locaux du Pôle Media Belle-de-Mai :  espace de co-working ou bureaux individuels accessibles 24/7, connexion fibre, salles de réunion et reprographie.  

 

La pépinière d'entreprises : Marseille innovation

 
Pour les porteurs de projets, créateurs et entrepreneurs, qui veulent être accompagnés, mentorés, financés, challengés et hébergés, Marseille Innovation est la plus grande pépinière d’entreprises en Paca pour accélérer les projets innovants dans les domaines du numérique, du multimédia, de l’audiovisuel, des objets connectés et plus généralement des sciences de l’ingénieur.
Plus de 500 start-up
lui ont déjà fait confiance (une quarantaine nouvelles chaque année). 90% d'entre elles sont actives au bout de 4 ans. La pépinière a collecté plus de 50 millions d'euros en 5 ans.
Outre le site de la Belle-de-Mai, Marseille Innovation dispose de deux autres sites de pépinières au sein du Technopôle de Château-Gombert.
 


Le Cluster régional PRIMI

 
PRIMI est le cluster rassemblant les entreprises et organismes professionnels - implantées en régionProvence-Alpes-Côte d’Azur - et relevant des industries créatives et numériques (filières audiovisuel, cinéma, animation, communication digitale, jeu vidéo, contenus et services web et mobile).

Ses missions principales :
  • soutenir le développement économique et accompagner la professionnalisation des entreprises
  • soutenir l’émergence et la structuration de projets innovants explorant de nouveaux modèles économiques, technologies ou de création
  • favoriser la synergie des moyens et compétences disponibles sur le territoire régional
  • accroitre les compétences, l'emploi et la recherche et ancrer, dans le territoire, la notion de R&D (Recherche et Développement) créative
  • accompagner l’ensemble des professionnels de la création numérique vers les marchés de la e-culture et du e-tourisme
  • favoriser l’appropriation des nouvelles méthodes de création, de production et de diffusion à l’heure de la convergence des médias
  • étendre les marchés des entreprises régionales en particulier à l’international.

 

 

Le studio de motion capture et d'effets spéciaux

 
Depuis l'automne 2015, le Pôle Média de la Belle-de-Mai abrite un studio de capture de mouvements et d'effets spéciaux – MOCAP / VFX.
Exploité par la société Newen, acteur majeur de la production et de la distribution audiovisuelles en France, ce studio dispose d'une surface de plus de 600 m² avec une hauteur sous plafond de près de 6 m.
Il permet de répondre aux attentes des entreprises de la filière cinématographique, en matière de post-production, une activité particulièrement importante puisqu’elle représente 30% à 50% du budget d’un film. 
 
Il propose notamment la numérisation des mouvements naturels par l'intermédiaire de logiciels 3D, offrant aux producteurs et aux réalisateurs la possibilité de créer de nouveaux personnages et décors.
Cette technologie est utilisée dans de nombreux films de fiction ou d’animation comme "Pirates des Caraïbes" ou "Le petit prince", par exemple.

Deuxième ville de tournage en France, après Paris (30 millions d’euros de retombées économiques), Marseille complète aujourd’hui son offre pour accueillir toujours plus de productions et s’imposer progressivement comme un territoire de pointe et d’avant-garde dans les domaines de l’audiovisuel et du numérique.

 

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet