Vous êtes ici

La Plateforme : la nouvelle école du numérique à Marseille

16 juillet 2019

Créée par l’entrepreneur Cyril Zimmermann et l’association Club Top 20 des 20 plus grandes entreprises d’Aix-Marseille, La Plateforme Marseille ouvre ses portes,en septembre 2019, dans le quartier de la Joliette (8 rue d’Hozier - 2e).

Cette école de codage propose des formations qualifiantes pour tous. Le secteur des métiers digitaux est en pleine expansion, les besoins sont là et La Plateforme offre des opportunités de formations pour des futurs emplois qualifiés : codeurs, développeurs web/mobile ou ingénieurs spécialisés en Intelligence Artificielle.​ Les formations sont conçues avec les entreprises donc adaptées aux besoins d’aujourd’hui et de demain. 


Trois cursus dont un gratuit

L’école propose trois cursus : le code, l’intelligence artificielle et la formation continue sur mesure.

  • Formation au code :  apprentissage à base de cas concrets et non des cours magistraux ou classiques sur le même modèle que l’Ecole 42 ou celle à l’origine d’Epitech. Les étudiants réalisent des travaux successifs accompagnés de référents pour les aider.
    L’objectif est d’en faire des développeurs web et mobile sur deux ans, et non pas une année comme les autres écoles. Il s'agit prendre le temps nécessaire pour que les élèves soient compétents et puissent directement s’intégrer en entreprise.
    La première année, sur les 10 mois de scolarité, il y aura quatre mois de stage et six mois la deuxième année. Une fois passée l'année de lancement, une centaine d'étudiants par promotion sont attendus.
    La particularité de ce cursus c'est qu'il sera gratuit et ouvert à tous sans conditions de diplôme, à partir de 18 ans. Cette gratuité est possible grâce à l'appui de mécènes, des collectivités locales et aux aides publiques liées au label national "Grande école du numérique" de formation au métiers du digital. La gratuité permettra d’aller chercher tous les publics possibles (notamment via Pôle emploi et des allocataires du RSA).
     
  • Intelligence artificielle et algorythmie :  cette deuxième formation s’adresse aux ingénieurs, jusqu’à bac +5. Ce cursus - élaboré en collaboration avec l’École centrale de spécialisation en intelligence artificielle - devrait réunir 20 à 25 étudiants par année.
     
  • Formation continue : elle comprendra un volet à destination des cadres d’entreprises non spécialisés en technologie et un volet sur mesure pour des techniciens ou développeurs formés à des langages devenus obsolètes et qui souhaitent donc se remettre à jour. Pour cette partie ce seront des tarifs de formation continue.


80 000  emplois non pourvus dans le digital en France

Parce que l’économie du digital représente 80 000 emplois non pourvus sur tout le territoire français,le besoin de formations adaptées est crucial.
Partant de ce constat, l'Etat a créé le programme "French Tech Tremplin" pour permettre l'accès aux métiers du numérique à des populations qui en sont éloignées, notamment les talents issus de la diversité qui font face à de nombreuses barrières pour rejoindre l’écosystème start-up et en particulier l’entrepreneuriat. 
Le secrétaire d’État au numérique, Cédric O, a choisi Marseille pour donner le coup d’envoi du programme "French Tech Tremplin" , le 11 juillet dernier. Il a profité de cette occasion pour lancer officiellement l’école du numérique La Plateforme Marseille, marquant ainsi le soutien de l'Etat à ce projet.


Pour aller plus loin...

 

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet